Bravoart

Bravoart

Uncategorized

Quelques nouvelles, quelques liens pour vous appuyer et vous tenir informés en ce temps de pandémie.

A) Dernières nouvelles au 21 mai 2020 (09 h 59); le point 1 seulement

 

1) De l'Alliance culturelle de l'Ontario (ACO)

Bonjour ! L’ACO a été invitée à participer aujourd’hui à une consultation d’intervenants de l’Est ontarien menée par le Comité consultatif ministériel sur la relance économique francophone post-COVID-19, instance qui se rapporte à la ministre Carolyn Mulroney. J’en ai profité pour partager les messages suivants :

    • Le gouvernement provincial devrait investir dans le fonds d’urgence que le CAO veut créer à même son budget courant pour répondre à la pandémie (rappelons que le gouvernement Ford a coupé le budget du CAO de 10 $ millions en 2018-2019).
    • Notre secteur semble tirer son épingle du jeu en grande partie grâce aux investissements fédéraux, mais nous aurons besoin d’aide lors de la relance, surtout que certains secteurs, les arts vivants et la production audiovisuelle, entre autres, devront fonctionner avec des ressources réduites (moins de consommateurs, possiblement moins de travailleurs pour respecter les normes de la santé publique ou des conditions de tournage plus dispendieuses, etc.).
    • Un rapprochement avec le secteur du tourisme serait souhaitable puisque nous partageons les mêmes défis.
    • Le recours au numérique et au virtuel est là pour rester, simplement parce que certains consommateurs préféreront nous retrouver en ligne plutôt qu’en personne. Nous avons besoin de développer ou d’accéder à des plateformes qui nous permettront de monnayer nos performances et nos produits (nous sommes ouverts à des collaborations avec le Québec à cet égard, en autant qu’on y gagne en visibilité). Puisqu’il est question de l’Est ontarien, peut-on songer à une professionnalisation accrue d’une plateforme comme Le Réveil, par exemple?
    • J’ai glissé un mot au sujet du manque de représentation francophone au CA du CAO.    
    • Parmi les autres commentaires notables, notons l’importance de poursuivre les projets d’immobilisation comme celui du MIFO (et de la Place des Arts du Grand Sudbury).

Ce matin, je  (Denis Bertrand) vous ai représenté lors d’un entretien avec les ministres Mélanie Joly et Mona Fortier organisé par l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario. Parmi les faits saillants :

    • La modernisation de la Loi sur les langues officielles se poursuivra après la pandémie.
    • Le fédéral prépare un projet de loi en soutien aux médias traditionnels dans la foulée du dépôt du rapport Yale.
    • Si vous ou vos membres avez accès à des agences fédérales de développement régional, consultez-les. Elles seraient en mesure, entre autres, de soutenir des entreprises à vocation sociale.

Plusieurs parmi nous avons participé la semaine dernière à la consultation conjointe des ministres Mulroney et MacLeod. Je n’y ai pas entendu de nouveautés. Cependant, j’ai noté que Mme MacLeod a évoqué une augmentation possible du budget du CAO et qu’elle était fière du travail de celui-ci (je n’ai pas connu beaucoup de ministres qui parlaient du CAO en ces termes). L’ACO va donner suite à cet échange en écrivant aux ministres. Vos commentaires ou suggestions à cet égard sont les bienvenus.

 

Jetez un coup d’œil régulièrement au tableau créé par Imagine Canada qui énumère les initiatives fédérales en réponse à la COVID-19. Il est mis à jour dès qu'une nouvelle mesure est annoncée. 

 

 

Plus anciennes nouvelles.

 

2) De l'Alliance culturelle de l'Ontario (ACO)

Le ministre Guilbeault vient d’annoncer les précisions sur le Fonds d’urgence de 500M $ pour les secteurs culturels et sportifs. J’espère que vous nous aidez à partager les nouvelles avec vos membres et que vous les amplifiez sur les réseaux sociaux.

 

      • Le Fonds vise à maintenir des emplois et à favoriser la continuité des activités des organisations dont la viabilité a été touché. Il est conçu pour compléter d’autres mesures du gouvernement fédéral pour répondre à la COVID-19, notamment la Prestation canadienne d’urgence (PCU), la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC), le Programme de crédit aux entreprises (PCE) et l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC). 
      • Le premier ministre vient d’annoncer que le programme de la subvention salariale sera prolongé au-delà de juin. Cela permettra aux organisations qui ne s’étaient pas qualifiées jusqu’à maintenant à se qualifier pour ce qui aurait été leur saison haute de production et diffusion. Vous pouvez faire votre demande à la SSUC ici.
      • 198,3 millions de dollars seront alloués au secteurs des arts et de la culture par l’entremise des programmes existants au Patrimoine canadien.
      • 55 millions de dollars seront distribués au Conseil des arts du Canada (CAC) afin d’aider les organismes artistiques qui appuient les artistes.
      • 53 millions de dollars au secteur du patrimoine par l’entremise du volet d’urgence du Programme d’aide aux musées.
      • 115,8 millions de dollars pour appuyer le secteur audiovisuel canadien, seront distribués par le Fonds des médias du Canada (88,8 millions) et Téléfilm Canada (27 millions).
      • Nous adoptons une approche en deux phases afin d’accélérer la distribution des fonds :
      • Phase 1 est pour les bénéficiaires de financement qui prévoient un impact financier important à la suite de la pandémie.
          • Un complément, calculé selon une formule, sera accordé aux bénéficiaires actuels des programmes artistiques et culturels au Patrimoine canadien, incluant le Fonds du Canada pour les périodiques, Fonds du livre du Canada, Fonds de la musique du Canada, Fonds du Canada pour la formation dans le secteur des arts, le Fonds du Canada pour la présentation des arts et le programme Développement des communautés par le biais des arts du patrimoine. Pour simplifier le processus, les bénéficiaires actuels de programmes ciblés devront uniquement remplir une attestation. Une fois celle-ci est reçue et examinée, le financement sera versé peu de temps après. Les clients pourront demander jusqu’à 25 % des fonds récemment approuvés. Le montant accordé ne sera pas inférieur à 5 000 $.
          • Tout comme Patrimoine canadien, le CAC, le Fonds des médias du Canada et Téléfilm Canada utiliseront une approche fondée sur une formule pour distribuer les fonds. Les clients de ces organisations pourront demander jusqu’à 25 % des fonds récemment approuvés.
          • Si votre organisme reçoit des fonds de plus d’un ministère ou organisme participant, vous ne pouvez présenter qu’une seulement demande d’aide à l’un des organismes dans le cadre du Fonds d’urgence. Patrimoine canadien et les organismes participants coordonneront leurs réponses de financement afin d’éviter le dédoublement de financement.
      • Phase 2 apportera le soutien temporaire aux musées et aux organismes qui ne reçoivent pas actuellement de fonds de Patrimoine canadien, du CAC, de Téléfilm Canada ou du Fonds des médias du Canada. De plus amples détails sur la phase 2 seront annoncés dans les prochaines semaines.
        • Les autres organismes peuvent inclure les petits diffuseurs, les producteurs œuvrant dans une troisième langue, les organismes spécialisés dans la musique devant public, les organismes de nouvelles locales, les magazines et les journaux communautaires.
        • Les organismes des communautés autochtones et des minorités de langue officielle possédant une collection patrimoniale peuvent également être admissibles.
        • Les zoos, les aquariums, les bibliothèques publiques et les autres organismes qui n’ont pas de collection patrimoniale ne sont pas admissible au volet d’urgence du PAM.
        • Les critères d’admissibilité au volet d’urgence du PAM sont différents de ceux au programme régulier. Donc, les musées qui n’ont pas d’employé.e professionnel.le rémunéré.e à temps plein peuvent également avoir accès à notre Fonds d’urgence.

Voici les liens vers les documents utiles sur notre Fonds d’urgence :

 

3) De la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF)

Le Premier ministre Trudeau, les ministres Bill Morneau et Steven Guilbeault ont annoncé ce matin de nouvelles mesures fédérales pour notre secteur. 

Principale annonce du jour pour le milieu des arts, de la culture et du sport: l'octroi d'un fonds de 500 millions de dollars administré par Patrimoine canadien. En attendant plus de précisions quant aux modalités d'octroi de cet appui financier, M. Guilbeault a un peu plus détaillé les futurs bénéficiaires de ce fonds, citant notamment, en réponse à une question de Radio-Canada, "les organisations à but non lucratif, (...) les organisations médiatiques, les éditeurs, compagnies télévisuelles, organisations dans le domaine de la musique".  

Radio-Canada précise dans un article que les 500 M$ à Patrimoine Canada, devrait offrir du financement pour des organisations ayant des problèmes de liquidités, mais aussi un soutien salarial à des artistes, des créateurs et des sportifs.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1694817/coronavirus-canada-trudeau-point-presse-17-avril

Voici deux liens où vous pourrez revoir les différentes interventions des ministres:

Justin Trudeau (9:58)

https://www.cpac.ca/fr/programs/covid-19-la-reponse-du-canada/episodes/66187112/

Bill Morneau (6:40) et Steven Guilbeaut (12:50 ; 23:09)

https://www.cpac.ca/fr/programs/covid-19-la-reponse-du-canada/episodes/66187128/ 

Autre annonce faite aujourd'hui: les célébrations de la fête du Canada se dérouleront cette année de manière virtuelle. La programmation est en cours et devrait y associer des artistes qui reflètent "notre diversité et nos valeurs":

https://www.canada.ca/fr/patrimoine-canadien/nouvelles/2020/04/declaration-du-ministre-guilbeault-au-sujet-des-celebrations-de-la-fete-du-canada.html


À considérer également sur le plan économique et financier, deux mesures annoncées hier vont favoriser les petites entreprises à travers un Compte d’urgence désormais plus accessible et la mise en place d'une Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC). Plus de détails dans l'extrait du communiqué officiel ci-dessous:

Le gouvernement du Canada va :

        • Rendre accessible le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes aux entreprises qui ont cumulé entre 20 000 $ et 1,5 million de dollars en masse salariale en 2019. Cette nouvelle tranche remplace la précédente, qui était de 50 000 $ à 1 million de dollars, et aidera les petites entreprises à couvrir leurs coûts d’exploitation qui ne peuvent pas être reportés. Depuis le lancement du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes, le 9 avril 2020, les institutions financières ont accordé plus de 195 000 prêts et ainsi offert plus de 7,5 milliards de dollars de crédit à des petites entreprises.
        • Annoncer son intention de mettre en place l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC) des petites entreprises. Le programme fournira des prêts, y compris des prêts à remboursement conditionnel, à des propriétaires d’immeubles commerciaux. En retour, ceux-ci abaisseront ou annuleront le loyer d’avril (de manière rétroactive), de mai et de juin des petites entreprises qui sont leurs locataires. Pour mettre ce programme en œuvre, il faudra créer un partenariat entre le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux et territoriaux, qui sont chargés des relations entre les propriétaires d’immeubles et les locataires. Nous travaillons avec les provinces et les territoires pour améliorer le soutien en matière de loyer offert aux entreprises les plus touchées par la pandémie. Nous aurons plus de détails à ce sujet sous peu.

Nous restons, mes collègues et moi-même, à votre disposition pour toute question!

 

4) Le Toronto Star a consulté des économistes pour explorer comment l'Ontario pourrait reprendre ses activités après la pandémie.

La réponse : par étapes.

    • Les premiers secteurs qui devraient se remettre en marche : services de santé, services et produits pharmaceutiques, approvisionnement et sécurité alimentaires.
    • 2e étape : services bancaires, approvisionnement énergétique, le secteur manufacturier.
    • Étape finale : les gens auront peu de revenus disponibles au départ pour les voyages et le divertissement (sports, arts et culture), donc ces secteurs seraient parmi les derniers à profiter d'une relance..

Il s'agit évidemment d'opinions. Des études américaines démontent qu'un nombre important de consommateurs d'arts et de culture seront disposés à reprendre leurs habitudes assez rapidement après la crise. Cependant, ceux-ci voudront connaître les mesures mises en place pour atténuer les risques d'être contaminés par le virus.  

À suivre.

 

5) Le Conseil des arts du Canada s’associe à CBC/Radio-Canada pour lancer Connexion création, une nouvelle initiative numérique

Connexion création permettra aux artistes et aux organismes artistiques canadiens de rejoindre le public canadien en ligne pendant la crise de la COVID-19, en adaptant leurs œuvres pour la diffusion numérique.https://conseildesarts.ca/initiatives/connexion-creation

6) Travailleurs autonomes.

Si vous êtes travailleurs autonomes (habituellement un artiste visuel professionnel l’est), le gouvernement canadien a annoncé son fond d’urgence. Un portail Web à cet effet est en ligne.

https://www.canada.ca/fr/agence-revenu/services/prestations/faire-demande-pcu-aupres-arc.html#commencer

B) Mesures de soutien du CAO et du CAC aux artistes et aux organismes artistiques

https://www.arts.on.ca/nouvelles-et-ressources/mises-a-jour

https://canadacouncil.ca/covid-19-information

C) Répertorisation des activités annulées ou reportées

BRAVO est à répertorier les activités de ses membres qui ont été annulées (expositions, formations, communications, etc.) Si vous êtes une de ces personnes, merci d’aviser BRAVO qui rapportera aux gouvernements de l’Ontario et du Canada lesquels nécessite cette information en ce temps de crise.

D) Et quelques infos utiles

https://ottawaartscouncil.ca/fr/nouvelles-du-conseil/ressources-covid-19

https://www.arts.on.ca/nouvelles-et-ressources/nouvelles/2020/covid-19%E2%80%AF-faq-et-directives-pour-les-candidats-et-les-beneficiaires-de-subventions?lang=fr-ca

https://www.workinculture.ca/FYI/WorkInCulture-Connects/March-2020-(1)/ARTS-CULTURE-RESOURCES-DURING-COVID-19

https://torontoartscouncil.org/news/covid-19-march-18-update

https://www.ontario.ca/fr/page/nouveau-coronavirus-2019

https://www.msn.com/fr-ca/finances/affaires/le-conseil-des-arts-du-canada-devance-son-financement/ar-BB11Vutd?li=AAggxAW

https://www.lanouvelle.net/2020/03/30/covid-19-60-m-pour-stabiliser-le-coeur-du-secteur-artistique/

https://finance.yahoo.com/news/60m-advance-funding-help-stabilize-164000232.html

https://canadianart.ca/news/canada-needs-a-more-robust-strategy-on-cultural-diplomacy/

 

 

D’ici quelques mois, BRAVO amorcera sa 30e année d’existence. C’est en novembre 2021 qu’aura lieu cet anniversaire. BRAVO avait célébré son 15e avec l’exposition L’image qui bruit/cinq temps, de Marie‑Jeanne Musiol.

D’abord, les trois prochains numéros seront consacrés à vous, membres de BRAVO.

Ensuite, il y a ce « beau » livre sur les arts visuels et médiatiques de l’Ontario français, dont le titre reste à choisir avec soin. Merci à Marion Bordier, qui dirige la publication. Merci à Denise Truax, directrice de la maison d’édition Prise de parole à Sudbury, d’embarquer dans le projet. Merci à Pierre-Raphaël Pelletier de rédiger un texte à la fois littéraire et documenté sur la fondation de BRAVO,

Par la suite, les quatre bureaux régionaux ont été invités à organiser une exposition dans leur région géographique. BRAVO est heureux de vous annoncer que la toute nouvelle Galerie d’art d’Ottawa (GAO) et La Nouvelle-Scène d’Ottawa recevront les œuvres des membres de BRAVO-Est entre septembre et octobre 2021. La Galerie 815 de Hearst accepte de montrer les œuvres de BRAVO-Nord. Quant à BRAVO-Centre, un projet d’exposition a été soumis à la Galerie du Nouvel-Ontario, et BRAVO-Sud est à la recherche d’une belle vitrine pour ses membres.

BRAVO remercie le Conseil des arts de l’Ontario de financer en partie le « beau livre ». Le ministère du Patrimoine canadien se penche présentement sur une demande de subvention que BRAVO vient de soumettre pour les célébrations du 30e.

 

bravoart org 37 low rez

« BRAVO m'a vivement appuyé dans mes démarches de mise à jour des dossiers en suggérant une membre de BRAVO-Est Nancy Brandsma.  Je tiens à féliciter cette dernière pour toute l'aide qu'elle m'a accordée pour remplir le dossier de ma demande d'exposition au centre d'art Shenkman. Le travail est maintenant fait. »