Bravoart

Bravoart

Procurez-vous les numéros de bravoart.org à notre libraire MagCloud : http://www.magcloud.com/browse/magazine/562651

 Couverture 35

APPEL de textes pour le bravoart.org no. 36

Date de tombée ; le 6 septembre 2019

Le numéro 36 automne-hiver 2019-2020 de « bravoart.org » portera encore une fois sur vous et votre œuvre.

Le thème est le suivant : « Modernisme et Art Contemporain » ; et vous aurez à situer votre œuvre dans l’un de ses deux courants et dire pourquoi.

Mais auparavant, il faut définir quelques termes et préciser quelques balises historiques afin que nous puissions débuter tous ensemble sur un même pied de compréhension. S'il y a des concepts qui pour vous demeurent obscurs, pourquoi ne pas googler?

 

LES BALISES HISTORIQUES

L’académisme précède le Modernisme et l’Art Contemporain, l’académisme (néoclassicisme et romantisme), ce qui précède les environs de 1850. Ce sont les grandes toiles historiques et mythologiques (Delacroix, Géricault, David, Bouguereau, etc.)…

Le modernisme (où priment la complexité de la surface peinte et une autre forme de représentation)

Le modernisme en histoire de l’art commence avec Édouard Manet (Déjeuner sur l’herbe et autres) et termine avec l’expressionnisme abstrait/l’abstraction lyrique. Le modernisme peut être divisé en trois phases : le bas, le moyen et le haut.

  1. Le bas-modernisme (1850-1906) fait référence à la peinture toujours sous le charme de la perspective, c’est-à-dire de Manet (c.1850) à Deux Nues de Picasso de 1906. Le spectateur peut entrer dans le tableau par le jeu de la perspective, ou de la profondeur. Toutefois, le traitement de la surface change (impressionnisme, postimpressionnisme, fauvisme, etc.)
  1. Le moyen-modernisme (1907-c. 1946), fait référence d’une part à cette œuvre où il est impossible d’entrer par le biais de la perspective tel qu’on la connait; c’est-à-dire à partir des Demoiselles d’Avignon (1907) à l’art qui précède l’expressionnisme abstrait (1946). L’aplat du tableau empêche le spectateur d’entrer pour se promener dans la profondeur de la toile; il est confronté à lui-même (cubisme, Mondrian, Kandinsky, Malevitch, etc.)

Quant à la peinture figurative d’autre part, elle était plutôt de type viscéral et très personnel. L’académisme n’est plus. (surréalisme, Léger, l’expressionnisme allemand, etc.)

  1. Le haut modernisme 1946 – c. 1962) fait référence à l’œuvre où il est possible de repérer la toile cru (entre autres les drippings monumentaux de Pollock) jusqu’au monochrome d’Yves Klein. C’est maintenant l’œuvre qui fonce droit vers le spectateur. Comment ? Par les immenses formats, ses formes, ses couleurs qui engouffrent le spectateur. Pensez à Voice of Fire de Newman.

L’art contemporain (où le concept prime)

L’art contemporain commence avec Andy Warhol (Art Pop) et persiste encore aujourd’hui. On prise d’abord et avant tout le concept ; ensuite la construction de la toile par l’intégration de matériaux autres ou d’art numérique. Si ce n’est plus la toile, on prend d’autres choses, tout ce que l’on souhaite. Il n’y a plus de frontières.

 

MAINTENANT À VOUS !

Les questions pourraient être les suivantes :

  1. Mon œuvre s’inscrit-elle dans l’art moderne ou l’art contemporain? Ou, comment la période moderniste ou contemporaine s'inscrit-elle dans mon œuvre?
  2. Si je peins la figuration, dans quel registre s’inscrit-elle?  Comment elle m’influence ou m’a influencé pour produire mon art aujourd'hui ?
  3. Mon œuvre abstraite s’inscrit-elle dans le modernisme ou l’art contemporain? Évidemment il faut dire pourquoi.

Autres questions qui pourraient vous diriger dans votre réponse :

  1. Pourquoi serait-il nécessaire ou pertinent d'inscrire son œuvre dans une période historique ? L'art est-il toujours le produit de son temps ?
  2. Si mon art n'est pas une réflexion issue de son contexte contemporain (2019), pourquoi l'est-il ainsi ou de quoi s'agit-il ?
  3. Produire hors de son temps, quels en sont les attraits, les facilités, les lectures, les conséquences ou les conclusions pour vous ou votre public ?
  4. Est-ce que par rapport au contexte (social, géopolitique, politique, scientifique) du modernisme ou du contemporain ?

NOTA BENE > " L'utilisation du mot "contemporain" prête à confusion, car tous les membres de BRAVO sont des "contemporains des uns et des autres, littéralement vivant à la même époque, dans le même temps, donc produisant a fortiori une œuvre contemporaine." Marion Bordier (BRAVO-Est en France)

Envoyez-moi un court texte (environ 80 mots) et évidemment, accompagné d’une image évocatrice. Faites-moi parvenir votre contribution par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et (n’oubliez pas d’inscrire votre nom et votre localité.)

Nous lançons également un appel de textes plus théoriques, de 350 à 650 mots, portant sur les enjeux entre modernisme et contemporanéité. Les résumés de lecture sont aussi les bienvenus.

Représentants régionaux! : Nous attendons également vos rapports!