Bravoart

Bravoart

Depuis novembre 1991, le Bureau des regroupements des artistes visuels de l’Ontario (BRAVO) est un organisme à but non lucratif au service des artistes de l'Ontario français et voit à leur développement ainsi qu’à la défense de leurs intérêts collectifs. Ses buts?

  • Organiser des activités répondant à des besoins de représentation, de formation, de promotion et d’appui à la diffusion des arts visuels.
  • Viser la dynamisation des arts visuels, des métiers d’art et médiatiques en Ontario et ailleurs.
  • Encourager et mettre sur pied des réseaux de communications qui favorisent l’interaction entre les artistes de l’Ontario.

 


 

Mission (tiré du Statut et règlements)

Bureau des regroupements des artistes visuels de l’Ontario (BRAVO) est un organisme à but non lucratif au service des artistes de l'Ontario français et voit à leur développement ainsi qu’à la défense de leurs intérêts collectifs. 

Buts :

  • Organise des activités répondant à des besoins de représentation, de formation, de promotion et d’appui à la diffusion des arts visuels.
  • Vise la dynamisation des arts visuels, des métiers d’art et médiatiques en Ontario et ailleurs.
  • Encourage et met sur pied des réseaux de communications qui favorisent l’interaction entre les artistes de l’Ontario.

 

Fondements

Vision

À l’image de la communauté francophone de l’Ontario, BRAVO réunit les artistes en arts visuels, médiatiques et de métiers d’arts et les appuie dans leurs milieux respectifs, pour leur permettre d’atteindre leurs objectifs professionnels.

Mission

Le Bureau des regroupements des artistes visuels de l’Ontario (BRAVO) est un organisme sans but lucratif qui est au service des artistes professionnels de l’Ontario francophone et qui voit à leur développement ainsi qu’à la défense de leurs intérêts collectifs.

Valeurs

Professionnalisme, ouverture, innovation, engagement.

 

Histoire

1991-1992

BRAVO est né le 17 novembre 1991. Trente-huit artistes visuels de l’Ontario francophone ont assuré le passage de PRO-ARTS à BRAVO. Celle-là suspendait toutes ses activités pour cause de subventions trop ponctuelles et d’essoufflement de ses membres. Cependant avec tout le travail accompli depuis une dizaine d’années, PRO-ARTS avait quand même participé à l’essor du développement des arts visuels en Ontario français.

L’assemblée de fondation s’est tenue le 16 et 17 novembre 1992 : participaient à cet important événement 38 artistes délégués, représentant équitablement chacune des quatre régions identifiées de l’Ontario français qui étaient mandatées pour voter et adopter le plan de développement ainsi que les statuts et règlements de l’organisme. Un nouvel organisme consacré aux arts visuels est donc né ; on lui donne le nom « BRAVO » pour le Bureau des regroupements des artistes visuels de l’Ontario.

1993-2001

Ces années solidifient et professionnalisent l’effectif de BRAVO avec ses 90 membres au travers de l’Ontario. Nombreuses activités de BRAVO résultent du mandat des statuts et règlements, mais celles-ci s’inscrivent dans la mouvance de projets « rassembleurs » où œuvres inégales se juxtaposent et ce, à la déception des artistes professionnels.

2001 > Création du site Internet de BRAVO : bravoart.org.

2002-2005

Depuis 2001, il s’est accompli une redéfinition assez rapide de BRAVO: des sélections d’artistes par jury, des membres et des bénévoles plus actifs et informés, un visage francophone de l’Ontario en évolution, une recrudescence d’artistes visuels avertis et dûment diplômés, etc. Des expositions BRAVO sont montrées en Europe et en Amérique du Sud. Cela a mené à une ouverture envers la souhaitée professionnalisation d’où de grands leaderships et des activités de haut calibre provenant de BRAVO-Sud et de BRAVO-Est. De ce dynamisme est né un musée en ligne et deux centres d’artistes:

2002 > BRAVO-Sud fonde « Le Laboratoire d’art BRAVO-Sud » à Toronto ;

2003 > Réalisation du Musée des arts visuels de l’Ontario français mavof.org, jadis appelé galeriedevisu.org) ;

2005 > BRAVO-Est fonde « Le Lieu de Diffusion BRAVO-Est » à Ottawa. 

2006-2009

Les bureaux BRAVO-Sud et BRAVO-Est ont nanti leurs nouvelles entités d’expertises et d’outils et BRAVO les a accompagnées jusqu’au moment qu’elles soient prêtes à rayonner de façon autonome et indépendante.  C’est à ce moment que les deux nouveaux lieux de diffusion sont officiellement incorporés en 2006 :

2006 > « Le Laboratoire d’art », situé aujourd’hui à Toronto

2006 > « Le centre d’artistes Voix visuelle », située aujourd’hui à Ottawa

Ces deux centres sont la cristallisation d’un rêve caressé depuis plus de 15 ans par de nombreux artistes visuels influents de la communauté franco-ontarienne.  Les arts visuels ont enfin une plus grande visibilité sur l’échiquier culturel de la francophonie en Ontario.  

Par ailleurs, BRAVO pense à la relève et veille à ce que les arts visuels demeurent visibles au sein de la jeunesse franco-ontarienne en réalisant le concours en art visuels pour les étudiants du niveau secondaire appelé De l’œuvre à l’expo, aujourd’hui sous la direction de l’Association francophone pour l’éducation des arts en Ontario (AFÉAO).

2010-2014

BRAVO continu d’innover, de structurer, de pérenniser, d’où des publications et des CDs vidéo sur ses membres répandus en Ontario et au Canada, et évidemment sur le Web.

BRAVO réalise la toute première Nuit Blanche Ottawa en septembre 2012 avec plus de 30 000 spectateurs. La capitale canadienne était la dernière capitale du G7 de se munir d’une Nuit Blanche.  Le maire de Paris Bertrand Delanoë autorise BRAVO à utiliser la marque déposée « Nuit Blanche ». Aujourd’hui Nuit Blanche Ottawa demeure un organisme autonome.

Non seulement que cette nuit se passait à Ottawa, mais aussi dans le nord-ouest de l’Ontario (Nuit Blanche des Grandes Rivières), le centre de l’Ontario (Nuit Blanche Nipissing à North Bay) et Nuit Bouffe (Toronto) dans le cadre de la Nuit Blanche Scotiabank à Toronto.

Sachant que les métiers d’art s’imbriquent aujourd’hui dans les arts visuels, BRAVO en 2012, décide d’accueillir les artisans francophones de l’Ontario alors démunis d’un regroupement.

2015-2020

La francophonie de l’Ontario est en pleine évolution avec ses nouveaux arrivants aussi artistes visuels d’expression française nantis de leur propre identité (langue = culture).  À cette réalité se greffe le nouveau plan stratégique de BRAVO 2016-2023 Au-delà qui fait non seulement écho à ce constat, mais apporte aussi des solutions pratiques et concrètes dont l’exposition pentadécagone présentée dans toute l’Ontario.

2021-2022

BRAVO célèbre ses 30 ans. Aux fins de célébration, l’organisme réalise un premier symposium international ART : entre émotions et langues qui aura lieu à l’Art Gallery of Ontario en avril 2022 avec des conférenciers de renom venus du monde ; ils aborderont les questions de neuroscience et de la créativité et de la langue parlée.

Les membres de BRAVO exposent pour la première fois dans des musées provinciaux : la Galerie d’art d’Ottawa, la Galerie d’art de Windsor, le Musée de Sault Ste-Marie.

Publication de Confluences Six expositions en Ontario francophone. Le bulletin de liaison bravoart.org est à son 40e numéro, l’activité de formation Projet Vasari est à sa 20e sortie, et l’heure est maintenant à la réception des nouveaux arrivants artistes visuels venant du monde entier.