Franco 1

Exposition BRAVO au Festival Franco 2014 (Ottawa).

Sous la direction de
Komi Sechie

Komi 2

Komi Seshie, né au Togo en Afrique de l’Ouest, est un artiste plasticien autodidacte en art visuel à la fois sculpteur et ébéniste. Entre 1995 et 1999, il étudie le travail du bois, et sera diplômé de menuiserie et en ébénisterie au Togo. Il a exposé en Afrique et en Amérique du Nord. Il est aussi un artiste de performance de la musique. Il est percussionniste de traditionnelle Africaine.

 

RAPPORT 2015-2016

par Komi Sechie

1. Une communication de Manon Labrosse à la Galerie Saint-Laurent + Hill (avril 2015).

2. BRAVO-Est au Festival franco-ontarien en juin 2015 à Ottawa. Plus de 40 000 visiteurs passent devant la tente BRAVO positionnée de manière stratégique à l’entrée du Festival. Des centaines s’informent. Excellente visibilité.

3. Exposition André Pilon et Zora Anaya à la Galerie Eugène Racette du MIFO avec conférence de Yves M. Larocque sur le beau (novembre 2015)

3. Trois rencontres avec les artistes de l’exposition Pentadécagone (juillet et octobre 2015 et janvier 2016) en guise de phase exploratoire avec la collaboration de l'Ottawa Arts Council et de l’École d’art d’Ottawa.

4. Un atelier de formation sur l’art vidéo étalé sur trois jours avec la collaboration de SAW Video en juillet 2015.

5. Une rencontre d’artiste qui précède une conférence en ligne avec l’historienne de l’art Édith-Anne Pageot de l’Université d’Ottawa (novembre 2015).

6. Une rencontre au Musée des beaux-arts du Canada autour du thème « L’art contemporain » (février 2016).

 

PROGRAMMATION PRÉVUE du 1er avril 2016 au 31 mars 2017


1) Présentation ArtBomb, le 19 avril à 19h à la pièce 304 de l'École d'art d'Ottawa.

2) BRAVO au Festival Franco d'Ottawa (juin 2016)

3)  Vernissage pentadécagone le 11 août 2016 à 18 h au Centre d'artistes Voix visuelle à Ottawa

4) Échange avec Andrew Gibbs de Heffel Canada (septembre 2016)

5) Échange avec le Prof. Raboudi (en planification)

6) Exposition FRAGILE (du 11 novembre au 3 décembre)

 

pentadécagone

couverture catalogue Page 01

Cliquez ici pour le communiqué de presse

Exposition du 9 août au 9 septembre 2016 au Centre d'art Voix Visuelle, 67, rue Beechwood (2e étage) à Ottawa. Vernissage le 11 août à 17 h 30

Une exposition en art numérique de 10 écrans DÉL lesquels montrent chacun une œuvre vidéo| audio portant sur cinq idées, mais promu par deux différentes cultures, soit 10 œuvres distinctes.

Cinq couples d’artistes (ou dix artistes) sont associés au projet : cinq membres de BRAVO travaillant l’art contemporain jumelés à cinq artistes|intervenants provenant des communautés des nouveaux arrivants. Ils échangeront et discuteront du contenu de l’œuvre qui fera à la fois référence à l’Ontario francophone et l’Afrique francophone. palindrome. C'est le concept de l'oralité (la parole comme vecteur culturel) qui sera bien souligné dans ce projet de création d’où l’importance du français.

une exposition conçue et dirigée par Yves M. Larocque

Né à Sturgeon Falls dans le centre de l’Ontario en 1957. Détenteur de diplômes universitaires (B.A. Arts visuels, B.A. Théorie de l'art de l'Université d'Ottawa, M.A. Histoire de l'art de l'Université de Montréal, D.E.A. et Ph. D. histoire de l'art, Université de Paris I, Panthéon-Sorbonne). Il enseigne toujours l’histoire de l’art à l’École d’art d’Ottawa ; on l'entend sur les ondes radiophoniques de la Société Radio Canada et de la Canadian Broadcasting Corporation; il publie toujours dans de grands périodiques sur les arts (Vie des Arts, RACAR Revue d’art canadien Canadian Art Review, Médium, Histoire de l’art, etc.) ; il participe à de nombreux congrès internationaux sur les arts (Den Haag, Guelph, Bangor, Bogotá, etc.)

 

LES ARTISTES SONT

Groupe 1 > Les rapports avec les aînés

Nancy Brandsma

Nancy Brandsma est née à Montréal (Canada) en 1975 et habite à Ottawa. Elle étudie l’art à temps partiel à l’école d’art d’Ottawa depuis 2003. En 2009, elle a quitté son poste en administration pour poursuivre sa passion en art visuel et pour consacrer plus de temps à du bénévolat communautaire. Elle enseigne l’art aux personnes âgées et a participé à plusieurs expositions et festivals en Ontario.

Kalula Kalambay

Kalula est autodidacte dont la passion de peindre s’est révélé très tôt pendant sa tendre enfance, mais vite étouffé par les obligations de faire des études classiques. Les premiers tableaux ont été barbouillés à l’âge de 9 – 10 ans, qu’il avait eu l’audace d’aller vendre au marché des arts sans succès. Il faudrait attendre 50 ans plus tard pour voir rallumer timidement la passion de peindre, qu’il essaie d’alimenter par des rencontres avec des artistes confirmés.

Les thèmes variés qu’il aborde dans ses tableaux sont essentiellement inspirés par la nature et les paysages observés au gré des voyages ici et là. La photographie et la poésie servent de support pour immortaliser les émotions et les scènes à reproduire éventuellement plus tard sur la toile. L’acrylique et l’huile sont les medias les plus utilisés.

Groupe 2 >Gris-gris et scapulaire

Doris Lamontagne

Doris est né à Québec et vit aujourd’hui à Ottawa. Artiste, éducatrice et designer, depuis 2003 elle a présenté ses œuvres dans dix expositions en solo, deux expositions  en duo ainsi que  plusieurs expositions de groupe dans des galeries de la région d’Ottawa-Gatineau et aux États-Unis. Elle a été récipiendaire de bourses du Conseil des Arts de l’Ontario (2014, 2012, 2005) et du Fonds de dotation Participez (2013). Ses œuvres font partie de la Collection d’art de la ville d’Ottawa (2011) et de différentes collections privées et corporatives.

Komi Seshie

Komi Seshie, né au Togo en Afrique de l’Ouest, est un artiste plasticien autodidacte en art visuel à la fois sculpteur et ébéniste. Entre 1995 et 1999, il étudie le travail du bois, et sera diplômé de menuiserie et en ébénisterie au Togo. Il a exposé en Afrique et en Amérique du Nord. Il est aussi un artiste de performance de la musique. Il est percussionniste de traditionnelle Africaine.

Groupe 3 > Idée à déterminer?

Raymond Aubin

Raymond Aubin de Gatineau est un artiste en photographie plasticienne. Ses œuvres ont été exposées régulièrement, notamment, à la Galerie d’art de l’Hôtel de Ville d’Ottawa, au Musée d’art contemporain des Laurentides, à Art souterrain et au Centre d’exposition Art-image à Gatineau. Il est boursier du Conseil des arts et de lettres du Québec et lauréat de plusieurs prix.

Soro Zana

Soro Zana est originaire de la région de Korhogo dans le nord de la Côte d’Ivoire. Né d’un père Sculpteur et d’une mère forgeron, Soro Zana est un artiste, de par sa culture et sa formation .académique. Après avoir côtoyé la sculpture depuis sa tendre enfance, il intègre l’École Nationale des Beaux –Arts après ses études secondaires pour perfectionner sa sculpture et découvrir la peinture qui devient son second moyen d’expression artiste. Après sa formation pédagogique pour l’enseignement des Arts visuels, il enseigne sa passion dans une école secondaire pendant 8 ans avant de venir au Canada. Aujourd’hui Soro zana suit des études d’Anthropologie à l’Université d’Ottawa pour approfondir ses connaissances et donner plus de contenu sémantique à ses œuvres.

Groupe 4 > Le traitement des animaux

Luce Marquis

Luce Marquis de Moonbeam (Ontario) est artiste visuel représenté par la galerie Lamoureux Ritzenhoff à Montréal. Elle a obtenu un certificat en enseignement de l’Université du Québec en Outaouais en 1997, un baccalauréat en arts visuels de l’Université du Québec en Outaouais en 1996, un diplôme en arts visuels de l’école d’art d’Ottawa en 1993 et un diplôme en Conception graphique du Collège Algonquin en 1991.  Elle est présentement enseignante en arts visuels à l’École secondaire de La Salle à Ottawa, Interprète de programme au Musée canadien de l’Histoire à Gatineau, membre du CA de Diffusart Internationale et elle a été Présidente du Bureau du Regroupement des Arts visuels de l’Ontario de 2005 à 2011.

Aminata Farmo

Aminata Farmo est Canadienne d’origine nigérienne,  Aminata Farmo est née à Dakar, au Sénégal. Arrivée au Canada en 1990, à l’âge de huit (8) ans, Aminata est très tôt partagée entre ses études, les arts plastiques, le mannequinat et le cinéma. En 1992, elle remporte le 1er Prix du concours pour les jeunes artistes de la Caisse populaire Desjardins. En 1993, elle obtient le 1er Prix du concours pour les jeunes artistes de la Caisse populaire Desjardins. En 1996, la ville d’Aylmer fait l’acquisition de sa sculpture (Tête de femme africaine). Pour Aminata, chaque toile est un nouveau challenge, une expérience unique qui affiche son ambition de donner naissance à une œuvre sans cesse renouvelée.  Les collectionneurs ne s’y trompent pas, au rendez-vous d’un succès qui s’annonce prometteur.

Groupe 5 > La mission chrétienne

Laurent L. Vaillancourt

Dont la réputation n'est plus à faire en Ontario français. Laurent, de Hearst (Ontario), propriétaire et artiste en permanence des Ateliers Topaz, est un artiste autodidacte et d’abord sculpteur. Il possède un baccalauréat (licence) en architecture de paysage de l’Université de Montréal. Il est aussi le co-auteur de Cent bornes, produit artistique d’une randonnée de 100 miles documenté et publié par les éditions Prises de paroles. Il faut rappeler aussi son installation provinciale, Sphère, la tournée mondiale en Ontario également documentée, celle-ci par un film de Babek Aliassa, documentaire du même titre à Téléfilm,   les détails se retrouvent au www.nt.net/world . Passionné de botanique, il conçoit le Sentier Calypso dans le Nord-Est de l’Ontario. Pragmatique, serviable, ingénieux, Laurent offre toujours son œil et sa pensée à quiconque lui demande. Au printemps 2013, ses 40 ans de carrière sont couronnés par le Prix du Nouvel-Ontario.

Cyrille Rigobert Ogbabo

Le père Ogbabo est né en 1972 à Bangui, capitale de la République centrafricaine ; il y fait ses études dans les Séminaires et entre chez les Spiritains. Après le cycle de philosophie à Libreville au Gabon, il complète sa formation en théologie en France à l’Institut Catholique de Paris. C’est là qu’il fait sa première expérience missionnaire. En 2007 il vient au Canada, en Alberta. En 2010, devient aumônier à l’Hôpital Général de Vancouver. En 2013 il part volontaire dans le Diocèse du Yukon sa première expérience auprès des Autochtones. Depuis 2014, il travaille comme prêtre dans le Diocèse de Hearst.

 

LES BÉNÉVOLES

Geoffrey Gurd

Geoffrey Gurd est retraité avec une expérience dans les programmes et politiques de quatre départements au gouvernement fédéral. Il détient une maîtrise en études des médias (Université de Concordia) et un doctorat en communication (Université de Montréal).
 
Durant sa carrière, il a touché à différents aspects de la communication : enseignement, publications sur la communication et promotion d'un festival international de jazz. Il a enseigné aux universités de Montréal, d’Ottawa, de Royal Road (Victoria) et Duquesne (Pittsburgh). Pendant 13 années et plus au gouvernement fédéral, il a été impliqué dans plusieurs aspects du financement des connaissances tels que : le transfert, l'échange et l'intégration des connaissances dans le domaine de la santé, la santé publique, la recherche de la politique de santé, et finalement le développement de la petite enfance et l'éducation des Autochtones.
 
Il a été bénévole pour la société de jazz d’Edmonton, le Centre catholique pour immigrants d’Ottawa, le Comité consultatif sur les arts, le patrimoine et la culture de la Ville d’Ottawa, Artengine, le Centre National des Arts, le Festival CityFolk d’Ottawa, le Festival X de la photo d’Ottawa, le Festival de musique et autres mondes, et la Coupe du Monde Féminine FIFA 2015. Présentement, il est conseiller bénévole avec le Service d'assistance canadienne aux organismes et il siège sur les conseils d’administration de l'École des arts photographiques: Ottawa (SPAO), le Club de vélo de Kanata-Nepean et le Conseil canadien pour la diffusion de la science et de la culture

Moumouni Farmo

Moumouni Farmo (Niamey, Niger) est professeur d’histoire à l’Université de Niamey au Niger. Il obtient sa licence et sa maîtrise en philosophie moderne et contemporaine à l’Université de Dakar (Sénégal) et son doctorat en philosophie politique à l’Université d’Ottawa. Ses compétences s’avèrent dans plusieurs disciplines entre autres, l’histoire ancienne, l’égyptologie et l’administration publique. Il est aujourd’hui directeur des études au cabinet d’Analyses et d’Actions sur la Sécurité et la Paix, conseiller technique à Haute Autorité à la Consolidation de la Paix (HACP) et toujours professeur à l’Université Abdou Moumouni, la plus grande université nigérienne. Il publie aussi de nombreux articles et livres sur les questions africaines, dont Penser|Panser l’Afrique (Éditions Mainebuc, Paris, 2013), un livre qui propose des solutions aux problèmes africains.