Accueil

Depuis 1991, le Bureau des regroupements des artistes visuels de l'Ontario, seul organisme de services aux arts (OSA) en arts visuels et médiatiques en Ontario français, réunit près de 130 membres de toutes les grandes régions de la province. BRAVO est voué à la défense des intérêts individuels et collectifs de ses membres et ses activités répondent à ses besoins de communication, de représentation, de formation, de promotion et d'appui à la diffusion des arts visuels. Bref, BRAVO vise la dynamisation des arts visuels et médiatiques non seulement chez ses artistes, mais aussi dans toutes les communautés de l'Ontario.

Un peu d'histoire

1980-1990

En septembre 1990 PRO-ARTS, un organisme à but non lucratif consacré aux arts visuels en Ontario français, suspendait toutes ses activités, et ce, pour deux raisons : la première étant que pour maintenir ses activités d’expositions dans les galeries éducatives des écoles secondaires de l’Ontario, ainsi que pour des expositions spéciales, cet organisme ne recevait que des subventions ponctuelles : avec cette variable du financement ponctuel et l’essoufflement d’un bénévolat fidèle depuis 10 ans, l’organisme n’était jamais certain de pouvoir mettre ses activités sur pied. Cependant avec tout le travail accompli depuis une dizaine d’années, PRO-ARTS avait quand même participé a l’essor du développement des arts visuels en Ontario français : développement qui le conduisait paradoxalement aussi à s’arrêter à cause d’un manque de ressource. En effet, les besoins et les attentes des artistes visuels de l’Ontario français grandissaient et PRO-ARTS, dans de telles conditions ne pouvait y répondre adéquatement.En septembre 1990 PRO-ARTS, un organisme à but non lucratif en arts visuels, suspendait toutes ses activités et ce, pour deux raisons : l’organisme ne recevait que des subventions ponctuelles : et l’essoufflement d’un bénévolat fidèle depuis 10 ans.

1991-1992

Cependant avec tout le travail accompli depuis une dizaine d’années, les besoins et les attentes des artistes visuels de l’Ontario français grandissaient et PRO-ARTS, dans de telles conditions ne pouvait y répondre adéquatement.

Devant ces faits, PRO-ARTS organise des consultations régionales avec les artistes visuels de l’Ontario français. Ces consultations ont permis aux artistes de se rencontrer et de définir ensemble leurs besoins et leurs attentes quant aux développements de leurs disciplines artistiques.

L’assemblée de fondation s’est tenue le 16 et 17 novembre 1991: participaient à cet important événement 38 artistes délégués, représentant équitablement chacune des quatre régions identifiées de l’Ontario français qui étaient mandatées pour voter et adopter le plan de développement ainsi que les statuts et règlements de l’organisme. Ils nommèrent le nouvel organisme provincial «Bureau des regroupements des artistes visuels de l’Ontario» BRAVO.

1993-2001

Ces années situent le membrariat de BRAVO avec ses 130 membres au travers de l’Ontario. Nombreuses activités de BRAVO suivant le mandat des statuts et règlements, mais celles-ci s’inscrivent dans la mouvance de projets rassembleurs (par exemple des expositions inclusives) où œuvres inégales se juxtaposent et ce, à la déception des artistes professionnels. C’est aussi la naissance du site Internet officiel BRAVO : bravoart.org.

2001-2005

Depuis 2001, il s’est accompli une redéfinition assez rapide de BRAVO et pour de nombreuses raisons : des membres et des bénévoles plus actifs et informés, le visage francophone de l’Ontario en pleine évolution, une recrudescence d’artistes visuels avertis et dûment diplômés, des cinéastes qui se joignent à l’association et des artistes visuels à la fois professionnels et visionnaires pourvus d’un grand leadership. Des expositions BRAVO sont montrées à l’étranger (France et Colombie). Tout cela a mené à une grande ouverture envers la souhaitée professionnalisation d’où des activités de haut calibre et aussi la naissance trois satellites :

2002 > Le Musée des arts visuels franco-ontariens (http://www.mavfo.org) ;

2002 > « Le Laboratoire d’art» de BRAVO-Sud en 2002 à Toronto ;

2005 > « Le Lieu de Diffusion BRAVO-Est » en 2005 à Ottawa.

2006 - 2009

BRAVO a nanti ses nouvelles entités d’expertises et d’outils et les a accompagnées jusqu’au moment qu’elles ont été prêtes à rayonner de façon autonome et indépendante.  C’est à ce moment que les deux nouveaux lieux de diffusion sont officiellement incorporés en 2006 :

2006 > « Le Laboratoire d’art », situé aujourd’hui à Toronto

2006 > « Voix visuelle », située aujourd’hui à Ottawa

Ces deux centres sont la cristallisation d’un rêve caressé depuis plus de 15 ans par de nombreux artistes visuels influents et porte-oriflammes de la communauté franco-ontarienne.  Les arts visuels, «parent pauvre des arts», ont enfin une plus grande visibilité sur l’échiquier culturel de la francophonie en Ontario.  

Par ailleurs, BRAVO pense déjà à la relève et veille à ce que les arts visuels demeurent visibles dans la jeunesse franco-ontarienne en réalisant le concours en art visuels pour les étudiants du niveau secondaire appelé De l’œuvre à l’expo, aujourd’hui à sa 6e sortie.

2010 – 2014

BRAVO continu d’innover, de structurer, de pérenniser, d’où des publications et des clips vidéo sur ses membres répandues en Ontario et au Canada, et évidemment sur la Toile. Que dire de la toute première Nuit Blanche Ottawa en septembre 2012 avec plus de 30 000 spectateurs. La capitale canadienne est la dernière capitale du G8 de se munir d’une Nuit Blanche. Le maire de Paris (France) Bernard Delanoë autorise BRAVO à utiliser la marque déposée « Nuit Blanche ». Aujourd’hui Nuit Blanche Ottawa (un organisme autonome) est à la planification de sa 4e Nuit Blanche.

Non seulement que cette nuit se passait à Ottawa, mais aussi dans le nord-ouest de l’Ontario (Nuit Blanche des Grandes Rivières), le centre de l’Ontario (Nuit Blanche Nipissing à North Bay) et Nuit Bouffe (Toronto) dans le cadre de la Nuit Blanche Scotia à Toronto.

Par ailleurs, BRAVO en 2012, décide d’accueillir les artisans francophones de l’Ontario qui d’une part, étaient démunis d’un regroupement et d’autre part, sachant que les métiers d’art s’imbriquent aujourd’hui dans les arts visuels.

2016-?

Les nouvelles réalités du paysage culturel (les nombreux art-worlds) en arts visuels incitent BRAVO à concentrer ses efforts sur tous les autres artistes visuels de l’Ontario francophone qu’ils ou qu’elles soient professionnels et amateurs en leur assurant des services de qualité de communication, de formation, de promotion et de représentation. Le bulletin de liaison bravoart.org est à son 27e numéro, l’activité de formation Projet Vasari est à sa 14e sortie, et l’heure est maintenant aux nouveaux arrivants.

La parité des quatre bureaux régionaux de BRAVO demeure pour l’organisme la particularité essentielle à ses valeurs d’ « inclusivité », d’innovation, de qualité et avant tout de respect… et ce par la langue française unissant.

Bref

BRAVO a institutionnalisé en Ontario

2005 > Le Musée des arts visuels franco-ontariens (en ligne)

2006 > Le Laboratoire d’art (Toronto)

2006 > Voix Visuelle (Ottawa)

2007 > Le concours panprovincial d’art visuel à la jeunesse > De l’œuvre à l’expo

2012 > Nuit Blanche Ottawa (Ottawa)